Spiritueux de l'Année

Logo Les Spiritueux de l'Année

Lauréats et jury 2023

Les Spiritueux de l'Année 2023

LAURÉATS

Découvrez les lauréats de la 3ème édition du concours Les Spiritueux de l’Année !

Dévoilés lundi 12 février 2024, sur Wine Paris – Vinexpo Paris.

Catégorie whisky international

TOGOUCHI PEATED

Fondée en 2018 dans la ville d’Hatsukaichi, au sein de la préfecture d’Hiroshima, la distillerie Sakurao fait partie du club très fermé des distilleries japonaises qui produisent aussi bien des whiskies de malt que de grain. Si elle s’appuie sur plus d’un siècle d’expertise dans la production de saké et de shōchū, elle peut également compter sur la créativité de son master distiller pour proposer une gamme de blends et de single malts aux profils aromatiques bien distincts et aux finish innovants. Des whiskies élevés dans un ancien tunnel ferroviaire offrant des conditions de vieillissement optimales. Sa collection se distingue également grâce à ce Peated, sa première expression tourbée élaborée à partir de 18% d’orge maltée tourbée et intégralement élevée en ex-fûts de bourbon (distribution Whiskies du Monde).

70 cl, 40° – PVC : 55 €

Catégorie whisky français

ROZELIEURES ORGANIC COLLECTION

Culture des céréales, maltage, brassage, fermentation, distillation ou encore vieillissement : chez les Grallet-Dupic, agriculteurs et distillateurs en Lorraine depuis six générations, tout est fait maison. Rozelieures est d’ailleurs l’une des très rares distilleries au monde à maîtriser l’ensemble des étapes de production de ses whiskies. Depuis plus de quinze ans, la maison est également engagée dans une démarche écoresponsable avec notamment la production d’énergie verte grâce à la mise en place d’une unité de méthanisation. Autant dire que le lancement de son premier single malt certifié bio s’est imposé comme une évidence. Rozelieures Organic Collection a également la particularité d’être le fruit d’une double maturation : tout d’abord élevé dans des fûts traditionnels de la distillerie, il a parfait son vieillissement en ex-fûts de vins de Bourgogne (distribution Dugas).

70 cl, 42° – PVC : 49 €

Catégorie rhum

PLANTERAY RUM SEALANDER

Depuis plus de vingt-cinq ans, Alexandre Gabriel, le créateur de la marque Plantation Rum – qui vient d’être rebaptisée Planteray Rum –, parcourt les grands pays producteurs de rhum pour donner naissance à des cuvées fières de leur terroir. Si la double maturation s’impose comme l’une de ses signatures, le propriétaire de Maison Ferrand est également connu pour son sens de l’innovation. Sealander, qui est le fruit de l’assemblage inédit d’eaux-de-vie de canne de trois origines exceptionnelles – la Barbade, Fidji et l’île Maurice – est un parfait exemple de sa créativité. Lorsque le rhum de la Barbade, élaboré par la West Indies Rum Distillery, propriété de Maison Ferrand, apporte à Sealander sa structure et sa complexité, le mauricien produit par la distillerie Saint Aubin lui offre sa fraîcheur et le fidjien est à l’origine de son intensité (distribution La Maison du Whisky).

70 cl, 40° – PVC : 49 €

Catégorie rhum arrangé et épicé

TI ARRANGÉS DE CED’ VANILLE NOIX DE MACADAMIA

Depuis treize ans, Ti Ced’ élabore des rhums arrangés artisanaux, 100% naturels. Véritable précurseur, le créateur nantais a tout d’abord construit sa réputation sur la sélection exigeante de ses matières premières, qu’il s’agisse des rhums ou des fruits et des épices. Ti Ced’ s’est également imposé comme un acteur incontournable de la catégorie des punchs au rhum grâce à sa créativité. En effet, au-delà de sa gamme classique, Ti Ced’ propose des recettes vieillies en fûts, des cuvées embouteillées autour de 45°, une collection bio et même des planteurs et des cachaças arrangées. Quant à ce rhum arrangé inspiré d’une célèbre crème glacée, qui est élaboré sur une base de rhum agricole AOC Martinique, il associe des gousses de vanille Bourbon de Madagascar aux noix de Macadamia. Il bénéficie aussi d’un élevage de 6 mois en ex-fûts de cognac, et de 4 mois en ex-fûts de whiskey irlandais de la distillerie Teeling (distribution Dugas).

70 cl, 32° – PVC : 39 €

Catégorie gin

CITADELLE ROUGE

En 1996, une époque où les consommateurs boudaient l’eau-de-vie aromatisée au genièvre, Alexandre Gabriel dévoilait Citadelle Original, le tout premier gin artisanal français. Pour cela, en plus de faire le choix d’une distillation en alambics traditionnels charentais en cuivre chauffés à feu nu, il a donné naissance à un process inédit, celui de l’infusion progressive, innovation pour laquelle il a déposé un brevet. Il a également imaginé une « recette » complexe qui réunit pas moins de dix-neuf botaniques. Toujours à la pointe de l’innovation, après avoir étoffé sa collection avec Citadelle Réserve, un « golden gin », No Mistake, un « Old Tom », ou encore Citadelle Cornichon, une édition limitée, le maître de chai de Maison Ferrand a lancé Citadelle Rouge l’an passé. Fidèle à l’ADN de la marque, cette nouvelle création 100% naturelle se distingue par sa « recette » qui compte cinq ingrédients supplémentaires : des framboises, des myrtilles, des cassis, des canneberges et de la rhubarbe, des fruits rouges travaillés frais (distribution La Maison du Whisky).

70 cl, 41,2° – PVC : 38 €

Catégorie spiritueux blancs

COBRAFIRE BLANCHE ARMAGNAC

Propriété de Claire et Jean-Louis de Montesquiou depuis 1990, le Domaine d’Espérance se situe à Mauvezin-d’Armagnac, au coeur du Bas Armagnac. Il s’étend sur plus de 45 hectares de sables fauves, à la frontière des Landes et du Gers, près de la moitié du vignoble certifié HVE3 étant planté de baco et de folle-blanche destinés à l’élaboration des bas-armagnacs. Avec sa collection d’assemblages et de millésimes de grands spiritueux de dégustation, le Domaine d’Espérance collectionne les récompenses. Quant à la blanche armagnac Cobrafire, issue de l’assemblage de baco et de folle-blanche, mise en bouteille à son degré naturel sans passer par l’étape du vieillissement, elle se déguste frappée à la façon d’une vodka. Cette nouvelle cuvée, qui évolue au gré des millésimes, trouve également facilement sa place en cocktail.

70 cl, 52,2° – PVC : 47,5 €

Catégorie spiritueux bruns

CHRISTIAN DROUIN EXPÉRIMENTAL FOURSQUARE ANGELS

Avec sa gamme Expérimental, la maison Christian Drouin explore des associations audacieuses entre ses calvados pays-d’auge et les plus grands spiritueux du monde à travers des vieillissements inédits. Whisky, cognac, tequila mais aussi rhum à l’instar de ce 8e opus. Après avoir exploré les îles de la Jamaïque, de Trinité-et-Tobago et de Martinique, Guillaume Drouin a, cette fois, fait le choix d’anciens fûts de la célèbre distillerie Foursquare pour parfaire le vieillissement d’un calvados pays-d’auge puissant de 17 ans d’âge. Après avoir passé 17 mois dans des fûts de chêne français ayant précédemment contenu le rhum de la Barbade, il a eu droit à un passage de 3 mois dans des fûts fraîchement retoastés avant d’être mis en bouteille. De quoi offrir davantage de rondeur et de structure à ce calvados résolument profond et intense (distribution La Maison du Whisky).

70 cl, 46,8° – PVC : 130 €

Catégorie liqueur et crème

JACOULOT MENTHE POIVRÉE

Depuis 2013, Philippe Vançon est l’heureux propriétaire de la Maison Jacoulot fondée en 1891 à Romanèche-Thorins, dans le sud de la Bourgogne. S’il est resté fidèle aux méthodes de production ancestrales et à l’exigence qualitative sur lesquelles la maison a bâti son excellente réputation, le maître de chai s’applique également à moderniser son offre. Aux côtés de sa collection de marcs et de fines de Bourgogne, il a notamment développé une gamme de liqueurs et de crèmes qui rencontre un véritable succès, à l’instar de cette Menthe Poivrée, dont la nouvelle recette a été dévoilée l’an passé. Élaborée à partir de feuilles de menthe poivrée et de menthe verte, cette liqueur artisanale est le fruit d’un savant processus de macération puis de distillation qui permet d’extraire et de restituer tous les arômes des plantes.

70 cl, 31°, PVC : 31 € – 1,5 l, 31°, PVC : 67 €

Mention complémentaire liqueur et crème

MAISON TRÉSOR CRÈME DE RHUM VIEUX

Imaginée par Thierry et Julie Trésor, les créateurs de la Maison Trésor, récemment fondée à Marseille, cette crème de rhum artisanale est élaborée à partir de rhum âgé des Antilles françaises, de liqueurs de café et de chocolat, de crème et de sucre. Uniquement des ingrédients français, sélectionnés avec la plus grande exigence. Si elle peut se déguster dans son plus simple élément, simplement rafraîchie ou sur glace, Crème de Rhum Vieux permet aussi de réaliser des cocktails originaux.

70 cl, 18° – PVC : 40 €

Catégorie apéritif

SPRITZ DES DUNES BITTER

En 2020, Christophe et Cécile Amigorena dévoilaient Melifera, le premier gin français artisanal et bio, distillé avec des fleurs d’immortelles plantées et récoltées à la main sur l’île d’Oléron. L’an passé, ils remportaient le Trophée des Spiritueux de l’Année avec Melifera Edizione Corsa, une deuxième création élaborée avec des fleurs d’immortelles bio cultivées dans le sud de l’île de Beauté. Aujourd’hui, c’est avec Spritz des Dunes, un bitter français, lui aussi créé sur une base d’immortelles, qu’ils ont séduit les cavistes. Fabriqué en Charente-Maritime, cet apéritif inédit, à l’amertume maîtrisée, a été imaginé pour réaliser du spritz, un cocktail qui a résolument le vent en poupe. Spritz des Dunes peut également se déguster pur sur glace ou entrer dans l’élaboration de cocktails comme le negroni associé au gin Melifera.

70 cl, 18° – PVC : 29 €

Catégorie sans alcool

JNPR N°3

Il y a quatre ans, Valérie de Sutter dévoilait JNPR N°1, « L’authentique : frais & herbacé », sa première boisson sans alcool inspirée du gin. Son nom vient d’ailleurs de « juniper berries » (baies de genièvre), l’ingrédient principal du gin. Depuis, elle a étoffé sa collection avec JNPR N°2, « L’original : gingembre & épices » et avec ce JNPR N°3, « Le botanique : verveine & baies de genièvre ». Issu de l’assemblage d’hydrolats de baies de genièvre et de verveine, JNPR N°3 se déguste principalement en gin tonic « spirit free », simplement allongé de tonic. À noter : Valérie de Sutter a aussi donné naissance à la Bartender Series qui se compose du BTTR N°1, un « amer » sans alcool, et du VRMH N°1, un « vermouth » sans alcool permettant de réaliser des cocktails « miroirs » sans alcool, comme le negroni ou l’americano, aux palettes aromatiques similaires à celles des versions alcoolisées classiques.

70 cl – PVC : 32 €

Trophée Adelphe du packaging éco-conçu

Logo Adelphe

BELLE GNÔLE LES ESSENTIELS

Faire découvrir le savoir-faire artisanal des maîtres distillateurs français et redécouvrir les spiritueux de nos terroirs, telle est l’ambition de Matthieu Henry et Timothée Badie, les fondateurs de Belle Gnôle. Si leur collection se compose d’un calvados, d’une blanche-d’armagnac, d’un genièvre IGP flandre-artois, d’une absinthe de Pontarlier ou encore de liqueurs, elle compte désormais aussi Les Essentiels, « le gin qui va à l’essentiel » comme il aime se présenter. Élaboré à partir de sept botaniques, ce London dry gin a été produit en collaboration avec la distillerie alsacienne Nusbaumer. Côté packaging, en plus d’avoir fait le choix d’une bouteille en verre allégée fabriquée en France, il mise également sur un bouchon en liège et hêtre français, ainsi que sur une étiquette fabriquée dans l’Hexagone. Par ailleurs, il est commercialisé sans étui ou canister afin de réduire les emballages. Pour le CHR, le gin Belle Gnôle Les Essentiels va encore plus loin puisqu’il est disponible en Bag-in-Box recyclable de 5 litres.

70 cl, 37,5° – PVC : 32 €

Logo Adelphe

Trophée Amorim Top Series du spiritueux français

Logo Amorim Top Series

BEAUCHAMP

Fondés en 2015 par Alexandre Sirech et Jean Moueix, Les Bienheureux se plaisent à bousculer les codes du monde des spiritueux. S’ils ont su trouver leur place dans la catégorie rhum avec El Pasador de Oro, ils se sont avant tout imposés en moins de dix ans comme un acteur incontournable dans l’univers du whisky français. Il faut dire qu’en plus d’avoir créé Bellevoye, le premier triple malt français, dont la collection compte aujourd’hui sept expressions, ils ont lancé Beauchamp, un pur malt produit en Charente par Bercloux, l’une des rares distilleries françaises à posséder sa propre brasserie, qu’ils ont rachetée en 2019. Élaboré à partir d’orge française, Beauchamp est double-distillé en alambics charentais, dont l’un date de 1974, et élevé plus de trois ans en barriques de chêne français avant de bénéficier d’un affinage postassemblage en ex-fûts de pineau des Charentes.

70 cl, 46° – PVC : 39 €

Logo Amorim Top Series

JURY

Mehdi Besbes

Responsable marché vins & spiritueux d’Adelphe (filiale de Citeo), Mehdi Besbes accompagne le secteur viti-vinicole dans la réduction de l’impact environnemental de ses emballages ménagers. Il conseille et guide les acteurs sur l’ensemble du cycle de vie de leurs emballages, de la conception à la communication responsable auprès des consommateurs. Ingénieur agronome et oenologue de formation, il a travaillé pendant plus de 6 ans à la maison des Vins et Spiritueux en tant que responsable technique & environnement.

Christophe Sauvaud

Christophe Sauvaud a rejoint l’univers des V&S en intégrant en 1993 le groupe Moët-Hennessy où il reste 8 ans avant de rejoindre Marie Brizard Wine & Spirits, puis Amorim, leader mondial du liège, et un groupe tonnelier. Il est aujourd’hui directeur général d’Amorim Top Series France, filiale française de bouchage pour spiritueux du Groupe Amorim.

François Drouneau

François Drounau a fait toute sa carrière dans le monde des vins et spiritueux d’abord pour Inter-Rhône, puis Pernod-Ricard et Belvédère (aujourd’hui Marie Brizard Wine & Spirit). Il est aujourd’hui le correspondant de V&S news et de Cavistes & e-commerce en Charentes ainsi que le dirigeant – fondateur de l’agence conseil en vins et spiritueux L’Assemblage.

Sébastien Dathané

Consultant, maître de conférence à l’Université de Poitiers, secrétaire général du Syndicat des Élaborateurs et Négociants en Spiritueux, Sébastien Dathané développe depuis 25 ans une approche globale du secteur des spiritueux à travers les enjeux de production, réglementations, stratégies, marques et marchés, tendances et innovations et analyse des catégories.

Cécile Fortis

Rédactrice en chef de Cavistes & Co (ex Cavistes & e-commerce), Cécile Fortis s’est depuis longtemps spécialisée dans l’univers très prolixe des spiritueux et de la mixologie. D’abord pendant près de dix ans en tant que rédactrice en chef de Cigares Spirits & Co, puis en collaborant pour plusieurs titres de la presse spécialisée comme Whisky Magazine & Fine Spirits.

Thomas Gueller

Journaliste multi-supports pendant de nombreuses années, toujours dans le domaine des vins et spiritueux, Thomas Gueller a fondé en 2010 la lettre économique hebdomadaire V&S news, puis en 2011 le magazine Cavistes & Co (ex Cavistes & e-commerce). Un sondage réalisé en 2021 a consacré ce magazine comme étant la première source d’informations professionnelles des cavistes.

Jean-Louis Laboissière

Avec 24 ans d’expérience dans les spiritueux comme journaliste pour le magazine Rayon Boissons, puis consultant, chargé de mission sur le spiritourisme à la Fédération Française des Spiritueux (FFS), Jean-Louis Laboissière a rejoint fin 2020 le Centre International des Spiritueux (CIDS) en tant que chargé des relations extérieures.

Chloé Simon

Chloé Simon a toujours évolué dans l’univers des vins et spiritueux. Après une première expérience chez Remy Cointreau, elle a intégré La Maison du Whisky où elle a eu l’opportunité de créer l’équipe marketing et d’accompagner de nombreuses marques sur leur développement chez les cavistes indépendants. Elle est désormais directrice générale de la plateforme d’activation des cavistes français Bottl.

Communiqué de presse